La SIMULATION

Du premier simulateur de vol au simulateur d’un A330 : une évolution frappante !

De nos jours, les simulateurs de vol sont devenus des espaces complexes et complets pour s’initier ou s’habituer au monde du pilotage. Mais avant ce grand succès de ce trésor de la technologie, notamment du simulateur de vol A330, le chemin a été long. Nous avons donc retracé pour vous, les différentes étapes et les évènements marquant de l’évolution du simulateur de vol.

Quel était le premier simulateur de vol ?

Le premier simulateur de vol professionnel au monde était baptisé « le tonneau Antoinette ». En effet, c’était un simulateur de vol fabriqué à partir d’un tonneau scié en deux sur sa longueur puis installés l’un sur l’autre en sens inverse. Cette conception de Léon Levavasseur datant de 1901 était spécialement conçue pour l’instruction des professionnels au sol de l’aviation de l’époque.

L’apprenti pilote était placé dans le tonneau supérieur et les commandes étaient principalement constituées par deux volants. Les élèves étaient donc formés à manœuvrer correctement le simulateur et à réaliser un vol tout en contrôlant le tangage, les lacets et les roulis. C’était un succès qui a mené les ingénieurs et les spécialistes aéronautiques à améliorer le domaine de la simulation de vol professionnelle.

antoinette-min

Comment le simulateur de vol a-t-il évolué ?

Le monde de l’aviation a certainement connu sa plus grande épopée pendant les guerres mondiales. C’est également la période à laquelle les avions ont été conçus pour servir aux militaires.

Pendant la Première Guerre mondiale, le simulateur de vol était mis en place principalement pour apprendre aux nouveaux pilotes ce que l’on appelait « le tir de réflexion ». C’est une technique qui demandait une certaine habileté et surtout beaucoup de pratique.

Ensuite, lors de la Seconde Guerre mondiale, le Link Trainer était le simulateur de vol par excellence. Tous les pilotes des plus grands pays comme les États-Unis, le Canada, les pays d’Europe étaient formés par le Link Trainer. Entre le début des années 30 et le début des années 50, on recense près de 10 000 simulateurs de vol Link Trainer et ont formés plus de 500 000 pilotes.

Ce n’est qu’à la fin de la Deuxième Guerre que le simulateur s’ouvre au marché des vols commerciaux. Jusqu’en 1960, les simulateurs de vol étaient similaires au Link Trainer mais les ingénieurs ajoutaient des effets sonores, des visuels et des mouvements. C’est ainsi que les simulateurs modernes ont connu progressivement une évolution intéressante.

Link-Trainer-G-BSFS-min

Quel avenir pour les simulateurs de vol ?

Aujourd’hui, nous sommes dans une époque où la simulation d’avion est une activité qui s’ouvre au grand public. Que ce soit pour les amateurs de l’aviation ou tout simplement pour passer du bon temps, le simulateur propose une expérience inédite.

Pour les professionnels, le Canada possède la plus grande compagnie fabricant les technologies liées au simulateur de vol. Comme les besoins en nouveau pilote prévoit l’insertion de 255 000 pilotes entre 2017 et 2027, c’est le moyen le plus sûr et économique pour aider les jeunes recrus à intégrer le monde de l’aviation. L’amélioration des conditions du simulateur sont au cœur des préoccupations des ingénieurs et des concepteurs de ces appareils technologiques.

En ce qui concerne Airbus, cette compagnie possède près de 35% de la part de marché d’avions simulés. Ce géant de l’aviation met effectivement à disposition du public et des professionnels de nombreux modèles comme le simulateur de vol d’un Airbus A330.

Pratiquer une simulation de vol est ainsi un privilège important car ce n’est pas seulement une activité mais aussi une belle découverte de l’évolution du simulateur. Chez Flight in Paris, vous découvrirez la meilleure expérience de simulateur de vol à travers le cockpit d’un Airbus A330. Alors, n’attendez plus pour réserver votre place et partir à la découverte du monde stimulant de l’aviation !

Simu A330

--- Bienvenue dans le simulateur, un moment inoubliable ---

Autres Packs-min

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

loading